vendredi 24 novembre 2017

Notre petit lopin de peau



Rouler en vélo au dessus dans l'immense espace, se dégager du poids des choses, tel est le travail des chercheurs de rêves. Le tapis volant des mots et des images nous emmène bien plus loin que nous en un lieu où tout serait possible..... même l'impossible. Le monde aujourd'hui s'écrit souvent, hélas, en négatif! Comment faire pour retourner la peau des forces déployées pour détruire?

jeudi 23 novembre 2017

Seule meurt la peur


Ce petit ouvrage peut faire l'effet d'une véritable bombe. Dévoilant tous les mensonges qui entourent notre personnalité, la société et l'éducation que nous avons reçue, il nous enseigne que nous sommes seuls responsables de notre vie et que notre malheur dépend uniquement du plaisir que nous en y retirons et de la complaisance dans laquelle nous nous trouvons à nous plaindre à longueur de journée de ce qui nous manque au lieu de voir ce que nous possédons déjà. Barry Long ne nous laissera pas indifférent, et si pour certains lecteurs cet ouvrage sera une réelle révélation, le déclic dont ils avaient besoin pour changer leur façon d'entrer en relation avec le monde, pour d'autres il sera sans intérêt, hors de leur compréhension et ira trouver sa place sur une étagère de bibliothèque ou au fond d'une corbeille à papier. A vous de choisir ce que vous allez en faire...

mardi 21 novembre 2017

Vaccination, plan global.

Maxence Layet est journaliste scientifique, spécialiste des nouvelles technologies de l’énergie, santé et environnement électromagnétique.

Vaccination: le véritable nettoyage cellulaire


« En médecine, comme dans toute action humaine, il faut garder à l’esprit ce premier principe que tout ce que fait l’homme, tout est toujours soumis à la notion de conflits d’intérêt. On trouve toujours, toujours cette notion de conflits d’intérêt dans toutes les activités humaines. On parle de médecine maintenant, mais ça peut être en politique, ça peut être en religion, ça peut être en science.

"Dire la vérité est un acte citoyen"


Le courage ne pait-il plus ? C’est une des questions que l’on peut se poser à la lecture du livre de Stéphanie Gibaud, "La traque des lanceurs d'alerte" (Éd. Max Milo).

vendredi 17 novembre 2017

Ce qu’est la blockchain

 

 

Comprendre la technologie Blockchain

Imaginez que vous marchez dans une rue bondée, qu’un piano tombe du ciel et qu’il s’écrase par terre sous le regard d’une douzaine de personnes. Dans la seconde qui suit, chaque témoin de l’évènement est interrogé et passe au détecteur de mensonge en racontant exactement ce qu’il a vu. Tous racontent précisément la même histoire. Y a-t-il le moindre doute sur le fait que le piano est bel et bien tombé du ciel ?

C’est le principe qui se trouve derrière la blockchain, une puissante invention qui pourrait bouleverser notre relation au monde digital. La blockchain est aujourd’hui connue avant tout comme étant la technologie qui soutient le bitcoin. Mais des spécialistes de différents secteurs commencent à s’extasier sur son potentiel pour de multiples autres utilisations. Il y a environ un an, Marc Andreessen, le doyen des « venture capitalistes » de la Silicon Valley, parlait de la blockchain comme la plus importante invention depuis celle d’Internet.
Si la blockchain était aussi simple que l’analogie de ci-dessus, pourquoi les discussions à son sujet semblent-elles être la chasse gardée de nerds de la tech et de crypto-anarchistes ?

Récupération de l’âme



Dans le livre "The Discovery of the Unconscious", Henri F. Ellenberger explique que dans les anciennes traditions, les maladies et les troubles mentaux peuvent survenir lorsque l'âme quitte le corps (spontanément ou par accident) ou bien alors si elle est volée par un esprit ou par un sorcier. Le guérisseur, ou chaman, va alors partir à la cherche de cette âme perdue afin de la ramener et de restaurer ainsi le corps et le psychisme du malade. C'est ce que l'on nomme la "récupération de l'âme". Cette pratique est répandue mais elle n'est pas universelle, elle est présente chez les Negritos de la péninsule Malaisienne, chez les autochtones des Philippines et d'Australie entre autres. Cette croyance est également présente dans d'autres cultures comme en Sibérie, en Afrique du nord-ouest, en Indonésie ou en Nouvelle-Guinée. La nature de l'âme, les causes de la perte de l'âme, la destination de l'âme perdue et la manière de guérir le malade peuvent varier selon chaque culture locale.

jeudi 9 novembre 2017

Homine




Ces lignes, messieurs, vous sont donc dédiées. Elles sont un hommage à tout ce que peut être un homme. Elles sont un hommage à la virilité, cette qualité tant décriée, et qui n’est rien d’autre que la confiance qu’un homme peut avoir dans son appartenance à son sexe. Une sorte de certitude rassurante car sereine.

mardi 19 septembre 2017

Ummo - L' avertissement

En bref Nous vous mettons au défi de : 1. ne pas reconsidérer que nous sommes visités par des humanoïdes venant d'autres planètes 2. ne pas voir l'implication d'une telle considération 3. ne pas considérer l'importance du défi actuel auquel nous devons faire face

La Raison du plus fort




Sorti il y a presque quinze ans, en 2003, La raison du plus fort aurait pu avoir été réalisé aujourd’hui. On ne ressort pas indemne de ce film documentaire dont le propos pourrait être résumé par la première phrase du synopsis : « Au lieu de combattre la pauvreté, on combat les pauvres. » Posant sa caméra de Bruxelles à Marseille, en passant par Amiens et Lyon, le réalisateur Patric Jean nous emmène d’une fermeture d’usine à une prison en passant par un tribunal et des quartiers populaires. C’est le cheminement d’un cercle infernal qui est dépeint à travers ce film que nous vous proposons en accès libre. Chronique par l’association Les Lucioles du Doc.
Visionner La raison du plus fort, c’est prendre conscience du système global qu’il met en lumière, mais c’est aussi se rendre compte à quel point ces films sont rares et précieux. Dans ce documentaire, Patric Jean n’entend pas seulement montrer les conditions de logements dans les quartiers ou celles d’incarcération dans les prisons, mais avant tout lier des situations entre elles et nous rappeler pourquoi et comment elles participent à la création d’un système : de quelles manières une politique néolibérale produisant délocalisation et chômage engendre misère sociale et accroissement des tensions au sein de la population ?